dobra17

  -A quel âge l'anorexie a t-elle commencé?
Je dirais à 16ans, voir 15ans... J'ai 17ans maintenant! 
   -Un "évênement" a t-il déclanché la maladie?
A 15ans je me suis mise au régime, car j'étais un peu enveloppée, pas grosse, mais on me traitait de grosse fille, cela me faisait mal. A 16ans tout c'est empiré, car ma relation avec ma mère s'est fortement dégradée, on était devenues concurantes, et puis voila... 
    -Quand et comment avez vous pris conscience que vous étiez malade?
A partir du moment où je n'avais plus la joie de vivre, où je n'avais plus l'envie ni la force d'aller voir mon cheval!
     -Comment avez vous vu votre corps évoluer? L'avez vous senti souffrir?
Oui, je n'avais plus ma période depuis 6mois, je décidais de prendre la pillule, et quelques jours avant l'arrêt, je ne pouvais plus dormir, j'avais mal au coeur, et j'étais toute blanche...  
     -Quels sentiments ressentiez vous au moment des repas lorsque vous étiez anorexique?
Ma tête me disait tout le temps "mange moins que les autres" et si je mangeais un repas normal (entrée et plat)  je ne mangeais qu'une pomme et un yaourth au repas suivant.
     -Votre comportement et celui des autres a t-il changé à un moment donné lors de la maladie? Vous êtes-vous dejà sentie exclue?
Avec ma mère, ca a explosé, je ne lui parle plus. Enorme rapprochement avec mon père et ma soeur. Un petit éloignement avec d'autre amis, or d'autres se sont rapproché.  
Je l'ai tenu extrêment discret, j'essayais de manger normalement avec les autres a midi souvent, mais le soir et le matin je mangeais pratiquement rien.
     -Ressentez vous un besoin de parler, d'être écoutée?
Oui, pour libérer mes sentiments, mon ressentement...
     -Quels aliments en particulier conservez vous dans votre alimentation?
L'orange et la pomme.
     -Avez-vous été hospitalisée? Combien de fois et pendant combien de temps?
Non, heureusement je n'y suis pas arrivé à ce stade la!
     -Quelles conséquences physiques ou psychologiques causées par l'anorexie pouvez-vous observer?
Amaigrissement énorme, deppression, mais a la fois soulagement, car j'ai souffert pour faire souffrir ma mère! Pour lui faire du mal.
     -Pour les "guéries", qu'est ce qui vous a aidé à vouloir guérir? Et a quel moment peut on se considérer comme "guérie"? Pensez vous qu'on peut définitivement s'en sortir?  
Le fait, que je veux vivre, que je veux monter mon cheval, je veux redevenir sportive, et revivre des moments de fous rire avec mes amis. Enfin profiter de la vie.  
Pour moi on est guérie a partir du moment ou on arrête de planifier l'alimentation, qu'on mange sans cupabiliser, et même si on fait un écart, on ne change pas l'alimentation ! Oui, je suis certaine qu'on peut s'en sortir complétement, le tout est une question de temps, et d'étre entourée des gens qui t'aident, qui t'aiment et avec qui tu peut parler, qui t'écoutent et qui partagent le plus de temps avec toi! 
 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site